Massala Remix

J’avais envie d’un massala aux pois chiches.  J’ai mis plus d’une semaine avant de m’en préparer un, et, je suis contente de dire que cela valait l’attente. J’ai trouvé une recette  sur le net et j’ai adapté vu que je n’avais pas tous les ingrédients nécessaires. En avalant la bouchée, je me suis souvenue de la toute première fois où j’avais voulu reproduire une recette. Honnêtement, j’avais failli m’étouffer. J’étais adolescente à cette époque. Cela n’a pas été le cas avec cet essai que je juge plus que fructueux. La preuve je vous en parle. Et, pour tout vous dire, c’est avec un grand plaisir que je me prépare à manger le reste.

Ingrédients : garam masssala, gingembre, coriandre, cannelle, curcuma (pas de tumeric en stock), tomates fraîches, échalotes, ail, crème de coco et un piment oiseau pour bonne mesure.

Servi avec du riz basmati et des haricots verts.

La recette d’origine était aux choux fleurs.

Deux ans sans croissant

Et oui ! Cela fait plus de deux ans que je devenue végétalienne (vegan). Par défaut, j’avais abandonné l’idée de manger de la viennoiserie. Je dois dire que je n’étais pas en état de manque.

Le déroulement des faits : il y a quelques semaines de cela, j’ai fait mes courses en ligne  et j’ai découvert que la marque GoVegan avait une série de produits type croissant. Alors, j’ai fait de l’arithmétique et je me suis décidée. Et j’avoue que cela ressemble un peu à l’original, même si le goût est particulier mais sympathique. Cela est dû à la farine utilisée ( l’épeautre) et au sirop d’agave. Je dois dire que la texture est au rendez-vous et qu’une fois en passant, c’est un petit plaisir qui ne fait pas trop de mal.

Bref,  du coup, je ne devrais pas attendre à nouveau, deux ans, pour manger des croissants. Avec le temps, je réalise qu’avec ce mode d’alimentation tout est possible. C’est bien pour mon côté gourmande !

Playlist du jour

Andrew Applepie – Real Sweet. Avec une attention particulière pour « Look at it « .

J’ai découvert découvert Andrew Applepie en regardant des vidéos sur la chaîne d’un YouTubeur (MarzBarVlogs). Il utilisait un de ces morceaux « I’m So » dans ses vidéos en intro ou outro .  Ce qui peut être dit d’ Andrew Applepie : c’est un compositeur prolifique avec des compositions qui sortent de l’ordinaire. il y a pas mal de bons morceaux dans la quantité produite. J’avoue  que cela fait longtemps que je ne me pose plus de questions sur le genre de musique que j’écoute. Alors je ne serai proprement vous dire quel est le genre de sa musique. Je pense que c’est peut-être de l’électro.

Et… Je me demande si je vais pas passer l’été à écouter ses compositions.

Absente pour cause de lecture…

Entre autres… Cela fait longtemps que je n’avais pas mis un article en ligne sur ce blog.  J’ai travaillé sur ma musique et puis j’ai surtout commencé à lire un bouquin qui m’a pris beaucoup de temps à terminer.  Ce n’est pas parce que je n’aimais pas ce livre, au contraire. La preuve, j’écris cet article pour vous en parler. C’est plus que… quelque fois, on tombe sur un livre qui semble refléter la vision que l’on a, de l’existence. Alors on est obligé de fermer l’écrit pour repenser à ce que l’on vient de lire.  C’est un livre qui s’adresse particulièrement à toutes celles (ou ceux) qui aiment lire (Messieurs, c’est une occasion de comprendre ce qui se passe). Il a été écrit par une femme Clarissa Pinkola Estès et le titre du livre est « Femmes qui courent avec les loups ». Ce livre est paru pour la première fois en 1992 en langue anglaise. J’avoue que j’aurai aimé avoir lu ce livre dès sa sortie. Mais, vu qu’il est question de cheminement au cours d’une vie, je réalise que 2017 était l’année où je devais découvrir ce livre en consultant mon compte Instagram . J’avoue que je ne me souviens plus du nom de l’utilisatrice qui avait mis une photo de ce livre sur son compte. Mais, je me souviens que le bouquin et le commentaire de l’utilisatrice ont immédiatement attiré mon attention.  Je me suis « téléportée » sur Amazon pour  voir ce qu’il en était et j’ai cliqué, si vous voyez ce que je veux dire. Bref, en gros, je vous le recommande et je ne vous cache pas que je pense que j’aurai probablement envie de le lire à nouveau dans quelques années. C’est l’été…enfin presque… faites vous plaisir et surtout faites vous du bien .

Du coup, j’ai même dû lâcher le sudoku !

Quoi de neuf ?

J’ai du m’occuper de la promo de mon album sur les réseaux sociaux. Et, je dois dire que je travaille déjà sur la suite.  Il s’est passé pas mal de choses mais pas sur ce blog. Entre autres, j’ai commencé à publier une série de vidéos sur ma chaîne YouTube beatrice marse. A travers une série de vidéos, je raconte l’histoire de la naissance de mon album intitulé « Delirium Tremens ». Je vous invite à découvrir cette série de vidéos. J’avoue que je dois m’ajuster à mon nouveau style de vie qui inclut ma présence constante sur les réseaux sociaux.  La plateforme où je suis pour l’instant le plus active : Instagram. Je vous invite à m’y retrouver.

Fast-food ?

Le résultat d’un jour de paresse culinaire : je ne savais pas quoi me préparer à manger en sachant que je voulais en faire le minimum. J’admets que cela m’arrive rarement.

J’adore le riz donc, riz rouge cuit avec un cube végétal ajouté dans l’eau de la cuisson.  Un reste d’ haricots verts cuits à la vapeur. Et une moitié de poivron rouge rajouté quelques minutes avant la fin de la cuisson des haricots verts. Comme j’aime bien manger épicé, j’ai rajouté un peu de sauce aux piments rouges et aux citrons verts. Un régal = Plus c’est simple…

Playlist du jour

En fait, c’est plus la playlist du moment.

En ballade :

  • Sophie B. Hawkins Live Bad Kitty Board Mix 1 et 2
  • Melissa Etheridge Greatest Hits The Road Less Traveled

A domicile :

  • Justin Stone Beauty in the Struggle

et,  pour des raisons entre autres administratives, mon album « Delirium Tremens ». Le but de l’exercice : m’habituer à ma voix en m’appropriant intellectuellement les 13 titres. Composer et après, écouter le « produit » fini, ce n’est pas pareil ! curieusement…